Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Trouble de la personnalité narcissique

Par

Andrew Skodol

, MD, University of Arizona College of Medicine

Dernière révision totale janv. 2020| Dernière modification du contenu janv. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Le trouble de la personnalité narcissique est caractérisé par un sentiment constant de supériorité (mégalomanie), un besoin d’être admiré et un manque d’empathie.

  • Les personnes atteintes du trouble de la personnalité narcissique surestiment leurs capacités, exagèrent leurs accomplissements et ont tendance à sous-estimer les capacités des autres.

  • Le diagnostic du trouble de la personnalité narcissique repose sur des symptômes caractéristiques présentés par la personne, tels qu’un sens exagéré et non fondé de l’importance et de ses talents, un besoin d’être admirée sans réserve et un sentiment que tout lui est dû.

  • Une psychothérapie axée sur les conflits sous-jacents peut être utile.

Les troubles de la personnalité sont caractérisés par des schémas omniprésents et persistants de pensées, de perception, de réaction et de relations qui entraînent une souffrance importante pour la personne et/ou nuisent considérablement à sa capacité à fonctionner.

Les personnes atteintes du trouble de la personnalité narcissique ont une vision exagérée de leur valeur (mégalomanie). Elles ont aussi des problèmes de confiance en elles. Pour renforcer leur sentiment de supériorité et de confiance en elles, elles font ce qui suit :

  • Fréquenter des personnes spéciales

  • Devenir membres d’institutions importantes

  • Dénigrer les autres

Elles veulent aussi être complimentées.

Les estimations de l’incidence du trouble de la personnalité narcissique varient, mais il affecte probablement jusqu’à 6 % de la population générale. Il est plus fréquent chez les hommes.

Souvent, d’autres troubles sont également présents. Cela peut être un ou plusieurs des troubles suivants :

Causes

Des facteurs génétiques et environnementaux pourraient contribuer au développement du trouble de la personnalité narcissique. Une théorie suggère que les personnes chargées des soins de l’enfant pourraient avoir interagi avec lui d’une manière qui n’a pas permis à l’enfant de développer une identité propre stable. Par exemple, il se peut que les personnes qui s’occupaient de l’enfant aient été trop critiques ou trop indulgentes envers lui, ou l’aient trop complimenté ou admiré.

Certaines personnes atteintes du trouble de la personnalité narcissique ont des dons ou des talents spéciaux et s’habituent à associer l’image qu’elles ont d’elles-mêmes et leur identité à l’admiration et à l’estime des autres.

Symptômes

Mégalomanie

Les personnes atteintes du trouble de la personnalité narcissique surestiment leurs capacités et exagèrent leurs accomplissements (mégalomanie). Elles pensent qu’elles sont meilleures que les autres, uniques, ou spéciales. Lorsqu’elles surestiment leur propre valeur et leurs accomplissements, elles sous-estiment souvent la valeur et les accomplissements des autres.

Fantasmes d’exceptionnalisme

Les personnes atteintes de ce trouble sont absorbées par des fantasmes de grandes réalisations, où elles sont admirées pour leur intelligence ou leur beauté sans limites, des fantasmes de prestige et de pouvoir, ou d’amour idéal. Elles pensent qu’elles devraient fréquenter uniquement des personnes aussi spéciales et talentueuses qu’elles-mêmes, et exclure les gens ordinaires. Elles utilisent cette association avec des personnes extraordinaires pour soutenir et renforcer leur confiance en elles.

Besoin d’être admiré

Comme les personnes atteintes d’un trouble de la personnalité narcissique ont besoin d’être admirées de façon excessive, leur amour propre dépend de la façon dont elles sont perçues par les autres. De ce fait, leur amour propre est généralement très fragile. Elles sont souvent sur le qui-vive pour apprendre ce que les autres pensent d’elles et évaluer leur propre performance.

Les personnes atteintes du trouble de la personnalité narcissique sont sensibles et gênées par les critiques des autres et par l’échec, qui les fait se sentir humiliées et vaincues. Elles peuvent répondre avec rage ou mépris, ou elles peuvent riposter violemment. Ou encore, elles peuvent se retirer ou accepter extérieurement la situation dans le but de protéger le sens de leur valeur propre. Elles peuvent éviter les situations dans lesquelles elles pourraient échouer.

Diagnostic

  • Examen clinique, sur la base de critères spécifiques

Généralement, les médecins diagnostiquent les troubles de la personnalité en se basant sur les critères du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders), 5e édition (DSM-5), publié par l’Association américaine de psychiatrie.

Les médecins diagnostiquent un trouble de la personnalité narcissique quand, de façon persistante, la personne a une perception exagérée de sa valeur, un besoin d’admiration et un manque d’empathie, comme en témoignent au moins cinq des éléments suivants :

  • Elle a un sens exagéré et non fondé de son importance et de ses talents (mégalomanie).

  • Elle est absorbée par des fantasmes de succès illimité, d’influence, de pouvoir, d’intelligence, de beauté, ou d’amour idéal.

  • Elle croit qu’elle est spéciale et unique et qu’elle ne devrait fréquenter que des personnes du plus haut calibre.

  • Elle a besoin d’être admirée sans réserve.

  • Elle pense que tout lui est dû.

  • Elle exploite les autres pour parvenir à ses propres fins.

  • Elle manque d’empathie.

  • Elle envie les autres, et croit que les autres l’envient.

  • Elle est arrogante et hautaine.

En outre, les symptômes doivent avoir fait leur apparition au début de l’âge adulte.

Traitement

  • Psychothérapie

Le traitement général du trouble de la personnalité narcissique est identique à celui de tous les troubles de la personnalité.

La psychothérapie psychodynamique peut être efficace. Ce type de psychothérapie se concentre sur les conflits sous-jacents.

Certaines approches développées pour le trouble de la personnalité borderline peuvent être adaptées et utilisées pour traiter les personnes atteintes de trouble de la personnalité narcissique. À savoir :

Ces approches se concentrent sur les perturbations dans la façon dont les personnes se perçoivent elles-mêmes et perçoivent les autres émotionnellement.

La thérapie cognitivo-comportementale peut plaire aux personnes atteintes d’un trouble de la personnalité narcissique. Leur besoin d’être complimentées peut permettre à un thérapeute de façonner leur comportement.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT