Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Thyroïdite subaiguë

(Thyroïdite granulomateuse ; Thyroïdite de De Quervain ; Thyroïdite à cellules géantes)

Par

Jerome M. Hershman

, MD, MS, David Geffen School of Medicine at UCLA

Dernière révision totale août 2019| Dernière modification du contenu août 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

La thyroïdite subaiguë est une inflammation aiguë de la thyroïde, probablement due à un virus.

La thyroïdite subaiguë débute en général soudainement. Dans cette maladie, l’inflammation induit la libération par la thyroïde de quantités excessives d’hormones, et conduit à une hyperthyroïdie qui est presque toujours suivie d’une hypothyroïdie transitoire, avec ensuite la reprise d’une fonction thyroïdienne normale.

Symptômes

La thyroïdite subaiguë succède souvent à une infection virale et commence par ce que la plupart des personnes définissent comme un mal de gorge, mais qui est en fait une douleur du cou à hauteur de la thyroïde. De nombreuses personnes qui ont une thyroïdite subaiguë se sentent extrêmement fatiguées. La thyroïde devient de plus en plus douloureuse et les personnes présentent habituellement une fièvre modérée (37 à 38 °C). La douleur peut alterner d’un côté à l’autre du cou, et s’étendre à la mâchoire et à l’oreille. Initialement, la thyroïdite subaiguë est souvent confondue avec un trouble dentaire, une infection de la gorge ou de l’oreille.

Diagnostic

  • Dosage des hormones thyroïdiennes

  • Scintigraphie thyroïdienne et test de captation de l’iode radioactif

Le diagnostic de la thyroïdite subaiguë est basé sur les symptômes et les résultats de l’examen, ainsi que les tests de la fonction thyroïdienne. Parfois, il peut être difficile de différencier une thyroïdite subaiguë de la maladie de Graves-Basedow, auquel cas les médecins réalisent une scintigraphie thyroïdienne et un test de captation. En raison de l’inflammation, la thyroïde montre une radioactivité faible ou absente dans la thyroïdite subaiguë, alors que la captation est augmentée dans la maladie de Graves-Basedow. L’échographie de la thyroïde peut aussi aider à diagnostiquer une thyroïdite subaiguë.

Traitement

  • Parfois, médicaments pour soulager la douleur et l’inflammation

La plupart des personnes guérissent. En général, la maladie disparaît spontanément en quelques mois, mais peut parfois réapparaître ou, plus rarement, peut léser la thyroïde au point de provoquer une hypothyroïdie définitive.

L’aspirine ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent soulager la douleur et traiter l’inflammation. Dans les cas graves, les médecins peuvent recommander la prise de corticoïdes, tels que la prednisone, dont la dose est progressivement diminuée sur 6 à 8 semaines. Si la prise de corticoïdes est arrêtée soudainement ou trop tôt, les symptômes récidivent. Si les symptômes de l’hyperthyroïdie sont sévères, les bêtabloquants peuvent être utilisés.

Si les symptômes de l’hypothyroïdie sont sévères ou si l’hypothyroïdie devient permanente, une hormone thyroïdienne synthétique (lévothyroxine) peut être nécessaire.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Généralités sur le système hormonal et les hormones
Vidéo
Généralités sur le système hormonal et les hormones
Modèles 3D
Tout afficher
Système endocrinien féminin
Modèle 3D
Système endocrinien féminin

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT