Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Syndrome de la selle turcique vide

Par

Ian M. Chapman

, MBBS, PhD, University of Adelaide, Royal Adelaide Hospital

Dernière révision totale août 2019| Dernière modification du contenu août 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Dans le syndrome de la selle turcique vide, la selle turcique (structure osseuse à la base du cerveau qui contient l’hypophyse) s’agrandit, mais l’hypophyse reste de taille normale ou diminue de volume.

Les personnes qui ont un syndrome de la selle turcique vide ont une altération de la barrière tissulaire qui isole normalement la selle turcique du liquide céphalorachidien qui entoure le cerveau. Par conséquent, le liquide céphalorachidien exerce une pression plus élevée sur l’hypophyse et les parois de la selle turcique. De ce fait, la selle turcique peut s’agrandir et l’hypophyse rétrécir.

Le syndrome de la selle turcique vide touche, en général, les femmes d’âge moyen en surpoids et qui souffrent d’hypertension. Plus rarement, cette maladie survient après une intervention chirurgicale, une radiothérapie de l’hypophyse, ou suite à la nécrose d’une tumeur hypophysaire.

Le syndrome de la selle turcique vide peut être totalement asymptomatique et est rarement à l’origine de symptômes graves. Environ la moitié des personnes affectées souffrent de céphalées et certaines personnes ont une hypertension artérielle. Rarement, une fuite de liquide céphalorachidien par le nez ou des troubles visuels se produisent.

Le syndrome de la selle turcique vide peut être diagnostiqué par tomodensitométrie (TDM) ou par imagerie par résonance magnétique (IRM). La fonction hypophysaire est vérifiée en mesurant les taux d’hormones dans le sang pour exclure un excès ou un déficit hormonal. Cependant, la fonction hypophysaire est généralement normale.

Un traitement est rarement nécessaire. Il est administré uniquement si l’hypophyse produit trop ou trop peu d’hormones, en fonction des hormones qui sont affectées.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Hyperlipidémie
Vidéo
Hyperlipidémie
Le cholestérol est un type de lipide—élément essentiel contenu dans toutes les cellules humaines...
Modèles 3D
Tout afficher
Système endocrinien féminin
Modèle 3D
Système endocrinien féminin

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT