Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Hypertrophie hypophysaire

Par

John D. Carmichael

, MD, Keck School of Medicine of the University of Southern California

Dernière révision totale mars 2021| Dernière modification du contenu mars 2021
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
Ressources du sujet

Dans certains cas, l’augmentation de volume de l’hypophyse est due à une hyperplasie (augmentation du nombre de cellules), qui peut se développer en réponse à de faibles taux d’hormones produites par d’autres glandes (par exemple, un faible taux d’hormone thyroïdienne de la thyroïde entraîne une augmentation de volume de l’hypophyse afin de produire davantage d’hormone thyréostimulante). Le volume de l’hypophyse augmente également, de façon naturelle, pendant la grossesse en raison d’une hyperplasie. Ces causes d’augmentation de volume provoquent rarement des symptômes.

Dans d’autres cas, l’hypertrophie hypophysaire peut provoquer des symptômes tels que des maux de tête. Comme la tumeur exerce souvent une pression sur le nerf optique, qui passe au-dessus de l’hypophyse, une perte visuelle peut survenir. En règle générale, cette perte de vision concerne d’abord et uniquement les quadrants supéro-externes du champ visuel des deux yeux.

Des déficits ou des excès de production d’hormones hypophysaires peuvent également être observés.

Le traitement dépend de la cause de l’hypertrophie. Par exemple, si l’augmentation de volume est due à une tumeur, cette dernière peut être traitée par chirurgie, par radiothérapie ou avec des médicaments, selon le type de tumeur, sa taille et les symptômes qu’elle provoque.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Testez vos connaissances
Hypolipidémie
Les personnes atteintes de certaines affections héréditaires rares qui entraînent un taux de cholestérol LDL anormalement faible, telles que l’abêtalipoprotéinémie et l’hypobêtalipoprotéinémie, peuvent présenter des selles graisseuses, un retard de croissance et développer à terme laquelle des affections suivantes ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT