Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Hépatite D

Par

Sonal Kumar

, MD, MPH, Weill Cornell Medical College

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

L’infection par le virus de l’hépatite D est une infection du foie qui se produit uniquement chez les personnes atteintes d’hépatite B.

  • L’hépatite D peut se propager par contact avec du sang et d’autres fluides corporels.

  • Une co-infection par l’hépatite D aggrave généralement les symptômes de l’hépatite B.

  • Les médecins diagnostiquent l’hépatite D chronique par des analyses de sang.

  • Il n’existe aucun traitement spécifique pour l’hépatite D aiguë, mais l’hépatite D chronique peut être traitée par interféron alpha.

L’hépatite D est relativement rare aux États-Unis. Il peut s’agir d’une infection aiguë, qui ne dure pas longtemps, ou d’une infection chronique, qui dure plus de 6 mois.

L’hépatite D ne survient que sous forme de co-infection avec l’hépatite B aiguë ou l’hépatite B chronique. Le virus de l’hépatite D est un virus incomplet qui nécessite l’aide du virus de l’hépatite B pour se reproduire.

À travers le monde, environ 15 à 20 millions de personnes sont atteintes d’une co-infection chronique par l’hépatite B et l’hépatite D.

Transmission de l’hépatite D

L’hépatite D peut se propager par contact avec du sang et d’autres fluides corporels. L’hépatite D se propage le plus souvent lorsque des personnes partagent des aiguilles non stérilisées pour s’injecter des drogues. Elle peut aussi se propager par l’activité sexuelle.

Symptômes

La co-infection par l’hépatite D aggrave habituellement l’infection par l’hépatite B.

En l’absence de traitement, une co-infection chronique par l’hépatite B et l’hépatite D peut provoquer une cicatrisation grave du foie (cirrhose).

Une co-infection par l’hépatite B et l’hépatite D peut entraîner une hépatite fulminante (une forme très sévère d’hépatite). L’hépatite fulminante peut évoluer très rapidement. Les substances toxiques normalement éliminées par le foie s’accumulent dans le sang et atteignent le cerveau, causant une encéphalopathie hépatique (porto-systémique). Les personnes peuvent tomber dans le coma en quelques jours ou quelques semaines. L’hépatite fulminante peut être mortelle, en particulier chez l’adulte.

Diagnostic

  • Analyses de sang

Les médecins suspectent une hépatite D lorsque

  • L’hépatite B aiguë est inhabituellement sévère (co-infection).

  • Une hépatite B chronique s’aggrave soudainement (surinfection) chez des personnes qui sont chroniquement infectées par l’hépatite B.

  • L’hépatite B chronique évolue plus rapidement qu’elle ne le fait normalement.

En cas de suspicion d’hépatite D, une analyse de sang permettant de détecter les anticorps produits par le système immunitaire de la personne en réponse au virus de l’hépatite D est effectuée pour confirmer le diagnostic.

Prévention

Éviter les comportements à haut risque (comme partager des aiguilles pour injecter des drogues et avoir plusieurs partenaires sexuels) aide à empêcher les personnes de contracter l’hépatite B et l’hépatite D.

Il n’existe pas de vaccin contre l’hépatite D. Cependant, si les personnes ne sont pas déjà atteintes d’hépatite B, elles peuvent être vaccinées avec le vaccin contre l’hépatite B, qui peut prévenir l’hépatite D ainsi que l’hépatite B.

Traitement

  • Consignes générales

  • Interféron alpha (un médicament antiviral)

Les personnes atteintes d’hépatite D ne doivent pas boire d’alcool parce que cela peut aggraver les lésions du foie. Il n’est pas nécessaire d’éviter certains aliments ou de limiter ses activités.

Il n’existe aucun traitement spécifique pour l’hépatite virale aiguë, y compris l’hépatite D.

L’hépatite D chronique peut être traitée par interféron alpha.

Si une hépatite fulminante se développe, la greffe de foie est le traitement le plus efficace et représente le meilleur espoir de survie, en particulier chez l’adulte.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation de l’hépatite auto-immune
Vidéo
Présentation de l’hépatite auto-immune
Modèles 3D
Tout afficher
À l’intérieur du foie
Modèle 3D
À l’intérieur du foie

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT