Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Ophtalmoplégie internucléaire

Par

Michael Rubin

, MDCM, New York Presbyterian Hospital-Cornell Medical Center

Dernière révision totale mai 2019| Dernière modification du contenu mai 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

L’ophtalmoplégie internucléaire est une altération des mouvements horizontaux des yeux causée par des dommages à certaines connexions entre les centres nerveux dans le tronc cérébral (partie inférieure du cerveau).

  • Dans l’ophtalmoplégie internucléaire, les mouvements oculaires horizontaux sont perturbés, contrairement aux mouvements verticaux.

  • Les personnes atteintes d’ophtalmoplégie internucléaire peuvent avoir une vision double.

  • Dans le syndrome un et demi, l’œil atteint regarde droit devant lorsque la personne essaie de regarder de côté, mais les mouvements vers le haut et le bas ne sont pas affectés.

  • Le traitement et le pronostic (que l’affection s’atténue ou finisse par disparaître) dépendent de la cause de l’altération des mouvements oculaires horizontaux.

Dans l’ophtalmoplégie internucléaire, les fibres nerveuses, nécessaires à la coordination des mouvements oculaires horizontaux (regarder d’un côté à l’autre) sont lésées. Ces fibres relient les groupes de cellules nerveuses (centres ou noyaux) provenant du 3e nerf crânien (nerf oculomoteur commun), du 4e nerf crânien (nerf trochléaire) et du 6e nerf (nerf abducteur).

L’ophtalmoplégie internucléaire est généralement due à :

Les causes moins fréquentes de l’ophtalmoplégie internucléaire comprennent la maladie de Lyme, les tumeurs, les traumatismes crâniens, les carences nutritionnelles et certains médicaments, tels que les phénothiazines (qui sont des médicaments antipsychotiques) et les antidépresseurs tricycliques.

Les mouvements oculaires horizontaux sont perturbés, contrairement aux mouvements verticaux. L’œil atteint ne peut pas regarder en dedans, mais il peut regarder vers l’extérieur. Lorsqu’un seul œil est atteint et que la personne regarde du côté opposé à l’œil atteint, ce qui suit se produit :

  • L’œil atteint, qui devrait regarder en dedans, ne peut pas tourner au-delà de la ligne médiane. C’est-à-dire que l’œil atteint regarde tout droit.

  • Pendant que l’autre œil regarde vers l’extérieur, il fait souvent des mouvements involontaires, répétitifs et saccadés appelés nystagmus. C’est-à-dire que l’œil se déplace rapidement dans une direction, puis retourne lentement vers l’autre direction.

Les personnes atteintes d’ophtalmoplégie internucléaire peuvent avoir une vision double.

Le syndrome un et demi survient lorsque le trouble qui cause l’ophtalmoplégie internucléaire lèse aussi le centre qui coordonne et contrôle les mouvements oculaires horizontaux (centre du regard horizontal). Lorsque la personne essaie de regarder d’un côté ou de l’autre, l’œil atteint reste immobile au milieu. L’autre œil peut s’orienter vers l’extérieur, mais pas vers l’intérieur. Comme dans le cas de l’ophtalmoplégie internucléaire, les mouvements verticaux ne sont pas concernés.

Dans l’ophtalmoplégie internucléaire et le syndrome un et demi, les yeux peuvent tourner vers l’intérieur lorsque la personne regarde vers l’intérieur (comme lorsqu’elle regarde un objet à proximité), même si les yeux ne peuvent pas regarder vers l’intérieur lorsque la personne regarde sur le côté.

Pour l’ophtalmoplégie internucléaire ou le syndrome un et demi, le traitement et le pronostic (que le trouble s’atténue ou qu’il disparaisse à terme) dépendent de l’affection qui en est à l’origine.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Ponction lombaire
Vidéo
Ponction lombaire
La moelle épinière est un faisceau de nerfs allant de la base du cerveau jusqu’au bas du dos...
Modèles 3D
Tout afficher
Mésencéphale : Coupe transversale (anatomie normale)
Modèle 3D
Mésencéphale : Coupe transversale (anatomie normale)

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT