Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Ophtalmoplégie internucléaire

Par

Michael Rubin

, MDCM, New York Presbyterian Hospital-Cornell Medical Center

Dernière révision totale sept. 2020| Dernière modification du contenu sept. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle

L’ophtalmoplégie internucléaire est une altération des mouvements horizontaux des yeux causée par des dommages à certaines connexions entre les centres nerveux dans le tronc cérébral Tronc cérébral Les fonctions cérébrales, à la fois mystérieuses et remarquables, reposent sur des milliards de cellules nerveuses et la communication interne entre elles. Les pensées, les opinions, les souvenirs... en apprendre davantage Tronc cérébral (partie inférieure du cerveau).

  • Dans l’ophtalmoplégie internucléaire, les mouvements oculaires horizontaux sont perturbés, contrairement aux mouvements verticaux.

  • Parfois, les personnes atteintes d’ophtalmoplégie internucléaire voient double.

  • Dans le syndrome un et demi, lorsque la personne essaie de regarder de côté, l’œil atteint regarde droit devant et l’autre œil peut tourner vers l’extérieur mais pas vers l’intérieur ; les mouvements vers le haut et le bas ne sont pas affectés.

  • Le traitement et le pronostic (que l’affection s’atténue ou finisse par disparaître) dépendent de la cause de l’altération des mouvements oculaires horizontaux.

Dans l’ophtalmoplégie internucléaire, les fibres nerveuses, nécessaires à la coordination des mouvements oculaires horizontaux (regarder d’un côté à l’autre) sont lésées. Ces fibres relient les groupes de cellules nerveuses (centres ou noyaux) du 3e nerf crânien (nerf oculomoteur commun), du 4e nerf crânien (nerf trochléaire) et du 6e nerf (nerf abducteur).

L’ophtalmoplégie internucléaire est généralement due à :

Les causes moins fréquentes de l’ophtalmoplégie internucléaire comprennent la maladie de Lyme Maladie de Lyme La maladie de Lyme est une infection transmise par les tiques provoquée par l’espèce Borrelia, principalement par Borrelia burgdorferi et parfois par Borrelia mayonii aux États-Unis. Ces bactéries... en apprendre davantage Maladie de Lyme , des tumeurs, des traumatismes crâniens Présentation des traumatismes crâniens Les causes fréquentes de traumatismes crâniens comprennent les chutes, les accidents de la route, les rixes et les accidents survenant durant les activités sportives et de loisirs. Les personnes... en apprendre davantage , des carences nutritionnelles, telles que l’encéphalopathie de Wernicke Encéphalopathie de Wernicke L’encéphalopathie de Wernicke est une pathologie cérébrale qui entraîne confusion, troubles visuels, perte d’équilibre et provient d’une carence en thiamine. L’encéphalopathie de Wernicke est... en apprendre davantage , et certains médicaments, tels que les phénothiazines (qui sont des médicaments antipsychotiques Médicaments antipsychotiques La psychose fait référence à des symptômes tels que les délires, les hallucinations, une désorganisation de la pensée et de la parole, ainsi que des comportements moteurs bizarres et inappropriés... en apprendre davantage ), les opioïdes et les antidépresseurs tricycliques Antidépresseurs hétérocycliques (dont les tricycliques) Le trouble de la dépression consiste en un sentiment de tristesse suffisamment intense pour perturber le fonctionnement d’une personne et/ou pour éprouver un intérêt ou un plaisir moindre pour... en apprendre davantage .

Les mouvements oculaires horizontaux (d’un côté à l’autre) sont perturbés, contrairement aux mouvements verticaux (de haut en bas et de bas en haut). L’œil atteint ne peut pas regarder en dedans, mais il peut regarder vers l’extérieur. Lorsqu’un seul œil est atteint et que la personne regarde du côté opposé à l’œil atteint, ce qui suit se produit :

  • L’œil atteint, qui devrait regarder en dedans, ne peut pas tourner au-delà de la ligne médiane. C’est-à-dire que l’œil atteint regarde tout droit.

  • Lorsque l’œil non touché tourne vers l’extérieur, il fait souvent des mouvements involontaires, répétitifs et saccadés appelés nystagmus. Cela signifie que l’œil bouge rapidement dans une direction, puis revient lentement dans l’autre direction.

Les personnes atteintes d’ophtalmoplégie internucléaire peuvent voir double lorsqu’elles regardent sur le côté, mais pas forcément lorsqu’elles regardent droit devant.

Le syndrome un et demi survient lorsque le trouble qui cause l’ophtalmoplégie internucléaire lèse aussi le centre qui coordonne et contrôle les mouvements oculaires horizontaux (centre du regard horizontal). Lorsque la personne essaie de regarder d’un côté ou de l’autre, l’œil atteint reste immobile au centre. L’autre œil peut s’orienter vers l’extérieur, mais pas vers l’intérieur. Comme dans le cas de l’ophtalmoplégie internucléaire, les mouvements verticaux ne sont pas concernés. Les causes du syndrome un et demi comprennent la sclérose en plaques Sclérose en plaques (SEP) Dans la sclérose en plaques, des plaques de myéline (la substance qui recouvre la plupart des fibres nerveuses) et des fibres nerveuses sous-jacentes dans le cerveau, les nerfs optiques et la... en apprendre davantage , l’AVC et les tumeurs.

Dans l’ophtalmoplégie internucléaire et le syndrome un et demi, les yeux peuvent tourner vers l’intérieur lorsque la personne regarde vers l’intérieur (comme lorsqu’elle regarde un objet à proximité), même si les yeux ne peuvent pas regarder vers l’intérieur lorsque la personne regarde sur le côté.

Pour l’ophtalmoplégie internucléaire ou le syndrome un et demi, le traitement et le pronostic (que le trouble s’atténue ou qu’il disparaisse à terme) dépendent de l’affection qui en est à l’origine.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Testez vos connaissances

Dysfonctionnement cérébral en fonction de la localisation
Étant donné que différentes zones du cerveau contrôlent différentes fonctions, la localisation de la lésion du cerveau détermine le dysfonctionnement qui en résulte. Quel(s) symptôme(s) parmi les suivants pourraient résulter d’une lésion dans la partie antérieure du lobe frontal ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT