honeypot link

Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Céphalée névralgique unilatérale brève avec injection conjonctivale (Short-Lasting Unilateral Neuralgiform Headache With Conjunctival Injection and Tearing, SUNCT)

Par

Stephen D. Silberstein

, MD, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University

Dernière révision totale mai 2020| Dernière modification du contenu mai 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle

La céphalée névralgique unilatérale brève avec injection conjonctivale (SUNCT) est une affection rare qui ressemble à l’algie vasculaire de la face. Elle provoque généralement des accès de douleur courts mais fréquents autour de l’œil d’un côté de la tête.

En raison de leurs similitudes, la SUNCT et les algies vasculaires de la face sont souvent regroupées sous la dénomination céphalalgies autonomes du trijumeau. Les céphalalgies autonomes du trijumeau comprennent également l’hémicrânie paroxystique chronique et l’hémicrânie continue, qui sont toutes des maladies très rares.

En général, la douleur survient autour de l’œil d’un côté de la tête. Les personnes peuvent avoir jusqu’à 200 accès de douleur par jour, et la douleur peut durer entre 5 secondes et plus de 4 minutes. L’œil affecté est rouge (on parle d’hyperémie conjonctivale) et les larmoiements sont fréquents.

Les médecins diagnostiquent la SUNCT en se basant sur les symptômes. Une imagerie par résonance magnétique (IRM) est réalisée pour écarter les autres causes.

Traitement

  • Lidocaïne

  • Pour prévenir les crises, anticonvulsivants ou injection de certains médicaments

De la lidocaïne (un anesthésiant) est administrée par voie intraveineuse pour soulager la douleur immédiate.

Afin de prévenir les crises, les médecins peuvent administrer des anticonvulsivants (comme la lamotrigine, le topiramate ou la gabapentine) ou injecter des médicaments visant à bloquer ou à stimuler le nerf qui innerve l’œil affecté (nerf optique).

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT