Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Teigne de la barbe (tinea barbae)

(Teigne de la barbe)

Par

Denise M. Aaron

, MD, Dartmouth Geisel School of Medicine

Examen médical sept. 2021
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
Ressources du sujet

La teigne de la barbe est une infection à dermatophytes (mycosique) qui se développe généralement au niveau de la barbe.

La teigne de la barbe est un type de dermatophytose Présentation des dermatophytoses (teigne) . Elle est le plus souvent causée par Trichophyton mentagrophytes ou Trichophyton verrucosum.

La teigne de la barbe provoque l’apparition de taches circulaires superficielles, mais une infection plus profonde peut survenir. Un kérion Kérion La teigne du cuir chevelu est une infection à dermatophytes (mycosique) du cuir chevelu. Les symptômes de la teigne du cuir chevelu incluent la desquamation d’une plaque de peau sèche, une chute... en apprendre davantage Kérion enflammé (une plaque enflée, généralement située au niveau du cuir chevelu et parfois suintante) peut également se développer, ce qui peut provoquer des cicatrices et une chute des poils de la barbe. La teigne de la barbe est rare. La plupart des infections de la barbe sont provoquées par des bactéries et non par des champignons.

Le médecin diagnostique la teigne de la barbe en examinant des poils au microscope, ou en réalisant une mise en culture Culture Les médecins peuvent identifier la nature de nombreux troubles cutanés par un simple examen de la peau. Un examen cutané complet inclut un examen du cuir chevelu, des ongles et des muqueuses... en apprendre davantage Culture (le processus consistant à faire croître un organisme en laboratoire pour l’identifier) ou une biopsie.

Traitement de la teigne de la barbe

  • Médicaments antimycosiques par voie orale

  • Parfois, un corticoïde

Le traitement de la teigne de la barbe inclut un médicament antimycosique, comme la griséofulvine, la terbinafine ou l’itraconazole, administré par voie orale.

Si la zone est gravement inflammatoire, les médecins peuvent ajouter un corticoïde (prednisone, par exemple) par voie orale pour réduire les symptômes et potentiellement le risque de cicatrice.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT