Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Maladie

Acupuncture

Par

Denise Millstine

, MD, Mayo Clinic

Examen médical oct. 2021 | Modifié nov. 2021
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE

L’acupuncture, un traitement de la médecine traditionnelle chinoise Médecine traditionnelle chinoise (MTC) , est l’une des thérapies de MAC les plus largement reconnues dans les pays occidentaux. Les acupuncteurs n’ont pas nécessairement un diplôme en médecine, tandis que certains médecins, souvent spécialisés dans le traitement de la douleur, sont formés pour pratiquer l’acupuncture. Des millions de personnes sont traitées avec l’acupuncture chaque jour. (Voir aussi Présentation de la médecine intégrée et des médecines alternatives et complémentaires Présentation de la médecine intégrée et des médecines alternatives et complémentaires .)

L’acupuncture consiste en la stimulation de points spécifiques de l’organisme, en général en introduisant des aiguilles très fines dans la peau et les tissus sous-jacents. La stimulation de ces points spécifiques est censée modifier le flux de qi (prononcer « tchi »). Le qi est la force de vie qui circule dans l’organisme. La médecine traditionnelle chinoise estime que la maladie est la conséquence d’une perturbation du flux de qi dans les voies de circulation de l’énergie ou méridiens (il existe plus de 2 000 de ces points le long des méridiens). Stimuler ces points permet de rétablir l’équilibre entre le yin (forces sombres, féminines, négatives) et le yang (forces lumineuses, masculines, positives).

Parfois la stimulation est augmentée en tournant et en chauffant l’aiguille.

Les points d’acupuncture peuvent également être stimulés d’autres manières

  • Pression (acupression)

  • Lasers

  • Échographie

  • Courant électrique à très faible tension (électroacupuncture) appliqué par l’aiguille

L’acupuncture n’est pas douloureuse, mais peut provoquer des fourmillements.

Utilisations médicinales

Les applications proposées comprennent :

  • Soulagement de la douleur, notamment après des interventions chirurgicales ou dentaires

  • Soulagement des nausées et vomissements qui surviennent fréquemment pendant la grossesse ou la chimiothérapie, ou après une intervention chirurgicale

  • Traitement de la dépendance, du syndrome du canal carpien, de la fibromyalgie, des céphalées, de la lombalgie, de la fatigue et des douleurs articulaires

Il est difficile de mener des études sur l’acupuncture. Mener une étude en aveugle (faire en sorte que ni les sujets de la recherche ni les praticiens ne sachent qui reçoit quel traitement) est compliqué dans le cadre des études portant sur l’acupuncture. L’acupuncture « factice » (insertion d’aiguilles à des points autres que ceux utilisés dans l’acupuncture) exerce souvent une pression sur des points d’acupression, ce qui rend difficile la mesure des effets de l’acupuncture. Dans certaines régions, en particulier en Chine, les études publiées sur l’acupuncture ont tendance à démontrer un effet plus positif. Cela peut refléter un biais, mais il est également possible que ces prestataires appliquent le schéma complet de la médecine traditionnelle chinoise, dont l’acupuncture n’est qu’une composante.

L’acupuncture est efficace dans le traitement de plusieurs troubles et symptômes, bien que des études supplémentaires soient nécessaires. La comparaison entre l’acupuncture et la pratique témoin d’acupuncture factice est compliquée, car le traitement de comparaison reste une pratique de relaxation avec un prestataire. Le placebo de l’acupuncture pourrait consister à utiliser des gaines opaques contenant une aiguille contondante ou un cure-dent que l’on presse contre la peau mais qui ne la pénètre pas, mais cela appliquerait tout de même une pression sur des points d’acupression. De nombreux centres médicaux universitaires et organisations de soins de santé, y compris l’Organisation mondiale de la Santé, continuent à étudier et à explorer l’efficacité de l’acupuncture.

Effets secondaires possibles

Les effets secondaires de l’acupuncture sont généralement légers si la technique est pratiquée convenablement, mais les suivants sont à noter :

  • Une aggravation passagère des symptômes peut survenir.

  • Parfois, les aiguilles sont laissées par erreur après la séance d’acupuncture. Le décompte des équipements, comme après les interventions chirurgicales, rend cela moins probable.

  • Comme pour tout traitement médical impliquant des aiguilles, certaines personnes peuvent ressentir un étourdissement et avoir besoin de s’allonger.

  • L’acupuncture peut provoquer un hématome ou un saignement chez les personnes souffrant de troubles de saignement sévères ou qui prennent des anticoagulants.

  • Rarement, le placement des aiguilles profondes peut provoquer un affaissement du poumon et une lésion interne.

Informations supplémentaires

Les ressources en anglais suivantes pourraient vous être utiles. Veuillez noter que LE MANUEL n’est pas responsable du contenu de cette ressource.

  • National Center for Complementary and Integrative Health (NCCIH, Centre national de la santé complémentaire et intégrée) : Acupuncture

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT