Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Coenzyme Q10

Par

Laura Shane-McWhorter

, PharmD, University of Utah College of Pharmacy

Dernière révision totale juil. 2020| Dernière modification du contenu juil. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle

La coenzyme Q10 (ubiquinone) est une enzyme naturellement produite par l’organisme. Elle participe aux processus de gestion énergétique des cellules et a un effet antioxydant. Les antioxydants protègent les cellules contre les lésions provoquées par les radicaux libres, qui sont des sous-produits de l’activité cellulaire normale, chimiquement très actifs. Les taux de coenzyme Q10 semblent être inférieurs chez les personnes âgées et chez celles atteintes de maladies chroniques, telles que problèmes cardiaques, cancer, maladie de Parkinson, diabète, infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) ou SIDA, et dystrophies musculaires. Cependant, on ne sait pas si ces taux bas contribuent à ces troubles.

Les aliments riches en coenzyme Q10 sont la viande, le poisson et les huiles végétales.

Propriétés médicinales

La coenzyme Q10 est étudiée pour une utilisation chez les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque, de diabète et de troubles neurologiques dégénératifs, tels que la maladie de Parkinson. La coenzyme Q10 peut également aider à protéger le cœur des effets toxiques de certains médicaments de chimiothérapie (tels que doxorubicine et daunorubicine). Certaines études préliminaires suggèrent que la coenzyme Q10 pourrait avoir des propriétés protectrices, mais des analyses supplémentaires sont nécessaires. La coenzyme Q10 a également été étudiée comme médicament pour soulager les douleurs musculaires, la faiblesse, les crampes et les courbatures, mais son efficacité n’est pas évidente.

Effets secondaires possibles

Les effets secondaires sont peu fréquents, mais certaines personnes ressentent des symptômes digestifs, tels que douleurs abdominales, nausées, brûlures d’estomac, diarrhée et vomissements, et des symptômes du système nerveux central, tels que vertiges, photosensibilité, irritabilité et céphalées. D’autres effets secondaires incluent démangeaisons, éruption cutanée, perte d’appétit, fatigue et symptômes de type grippal.

Interactions médicamenteuses possibles

La coenzyme Q10 peut diminuer la réponse à l’anticoagulant warfarine, qui prévient la formation de caillots sanguins.

Informations supplémentaires

Voici une ressource en anglais qui peut être utile. Veuillez noter que LE MANUEL n’est pas responsable du contenu de cette ressource.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT