Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Pemphigoïde gravidique

(Herpès gestationis)

Par

Antonette T. Dulay

, MD, Main Line Health System

Dernière révision totale oct. 2020| Dernière modification du contenu oct. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
Ressources du sujet

La pemphigoïde gravidique est une éruption cutanée entraînant de fortes démangeaisons qui survient pendant ou juste après la grossesse.

  • Généralement, l’éruption cutanée apparaît d’abord autour du nombril, au cours du deuxième ou du troisième trimestre, puis elle disparaît quelques semaines ou quelques mois après l’accouchement.

  • Cela n’affecte généralement pas le bébé, même si dans certains cas il peut développer une éruption similaire qui disparaît spontanément en quelques semaines.

  • Les médecins diagnostiquent généralement une pemphigoïde gravidique selon l’apparence de l’éruption cutanée.

  • L’éruption est traitée à l’aide d’une crème corticoïde ou, pour les cas plus sévères, d’un corticoïde oral.

Les complications de la grossesse, telles que la pemphigoïde gravidique, sont des troubles qui ne se manifestent que pendant la grossesse. Les complications de la grossesse peuvent concerner la femme, le fœtus ou les deux, et survenir à différents moments de la grossesse. Cependant, de nombreuses complications de la grossesse peuvent être traitées efficacement.

Il semble que la pemphigoïde gravidique soit provoquée par des anticorps anormaux qui attaquent les propres tissus de l’organisme, c’est-à-dire qu’il s’agisse d’une réaction auto-immune Maladies auto-immunes Une maladie auto-immune est caractérisée par un dysfonctionnement du système immunitaire de l’organisme, entraînant l’attaque par l’organisme de ses propres tissus. On ne sait pas ce qui déclenche... en apprendre davantage . Ce trouble est relativement rare.

Symptômes de la pemphigoïde gravidique

L’éruption cutanée provoquée par la pemphigoïde gravidique peut commencer par des boutons rouges, plats ou en relief, qui se forment souvent au niveau de l’abdomen, autour du nombril. Puis des vésicules se développent et l’éruption s’étend. Les vésicules peuvent être petites ou grandes, de forme irrégulière et remplies de liquide. L’éruption provoque des démangeaisons extrêmement fortes. L’éruption peut se propager au reste du corps, notamment le tronc, les bras, les jambes, la paume des mains et la plante des pieds. Le visage et la bouche ne sont généralement pas touchés.

Elle apparaît généralement au cours du 2e ou du 3e trimestre. Cependant, elle peut apparaître plus tôt ou tout de suite après l’accouchement. Généralement, l’éruption s’aggrave rapidement après l’accouchement et disparaît en quelques semaines ou mois. Elle réapparaît souvent lors des grossesses suivantes et parfois, également lorsque la femme prend des contraceptifs oraux. Elle peut également réapparaître pendant les règles ou lorsque les ovaires libèrent un ovule (ovulation).

Généralement, elle ne touche pas le bébé. Occasionnellement, l’enfant peut cependant naître avec une éruption analogue, qui disparaît habituellement sans traitement au bout de quelques semaines. Par ailleurs, la pemphigoïde gravidique augmente le risque de problèmes, y compris de décès du bébé, si le bébé naît prématurément ou ne grandit pas autant que prévu (retard de croissance intra-utérine Nouveau-né petit pour son âge gestationnel (PAG) Un nouveau-né dont le poids est inférieur à celui de 90 % des nouveau-nés du même âge gestationnel à la naissance (en dessous du 10e percentile) est considéré petit pour son âge gestationnel... en apprendre davantage ).

Diagnostic de la pemphigoïde gravidique

  • Examen clinique

  • Parfois, une biopsie cutanée

La pemphigoïde gravidique est diagnostiquée selon l’apparence de l’éruption cutanée. Parfois, les médecins prélèvent un échantillon de peau sur la zone concernée (biopsie cutanée) et font des analyses pour détecter des anticorps anormaux.

Traitement de la pemphigoïde gravidique

  • Corticoïdes

  • Antihistaminiques

Il est souvent utile d’appliquer un corticoïde en crème (comme de la triamcinolone) directement sur la peau pour soulager les démangeaisons.

En cas d’éruptions plus diffuses, on administre un corticoïde (tel que la prednisone) par voie orale.

Des antihistaminiques qui n’entraînent pas de somnolence, pris par voie orale, peuvent également être administrés pour soulager les démangeaisons.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Testez vos connaissances
Généralités sur la dysfonction sexuelle chez la femme
Lequel des antidépresseurs suivants est le plus susceptible d’affecter la réponse sexuelle des femmes ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT