Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Hyperemesis gravidarum

Par

Antonette T. Dulay

, MD, Main Line Health System

Dernière révision totale oct. 2020| Dernière modification du contenu oct. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref

L’hyperemesis gravidarum, ou vomissements gravidiques, désigne des nausées extrêmement sévères et des vomissements excessifs pendant la grossesse.

  • Contrairement aux femmes qui présentent des nausées matinales ordinaires, celles atteintes d’hyperemesis gravidarum perdent du poids et sont déshydratées.

  • Afin de diagnostiquer l’hyperemesis gravidarum, les médecins s’appuient sur les symptômes et réalisent des examens pour détecter une déshydratation et d’autres causes potentielles des vomissements.

  • Le traitement consiste d’abord à éviter d’ingérer quoi que ce soit, à administrer des liquides contenant des électrolytes et des vitamines par voie veineuse, et à administrer des médicaments visant à soulager les nausées.

Les complications de la grossesse, telles que les vomissements gravidiques, sont des troubles qui ne se manifestent que pendant la grossesse. Elles peuvent concerner la femme, le fœtus ou les deux, et survenir à différents moments de la grossesse. Cependant, de nombreuses complications de la grossesse peuvent être traitées efficacement.

Les nausées et les vomissements sont fréquents pendant la grossesse. On parle de nausées matinales Nausées et vomissements en début de grossesse Jusqu’à 80 % des femmes enceintes présentent des nausées et des vomissements dans une certaine mesure. Les nausées et les vomissements sont plus fréquents et plus sévères au cours du 1er trimestre... en apprendre davantage car les symptômes surviennent fréquemment le matin, mais ils peuvent survenir n’importe quand pendant la journée.

Ce trouble diffère des nausées matinales ordinaires. Les femmes qui ont des nausées importantes et qui vomissent souvent, au point de perdre du poids et de se déshydrater, sont atteintes d’hyperemesis gravidarum. Celles qui ont des vomissements occasionnels, sans perte de poids ni déshydratation, ne sont pas atteintes d’hyperemesis gravidarum.

Les causes des vomissements gravidiques ne sont pas connues.

Symptômes de l’hyperemesis gravidarum

Les femmes atteintes d’hyperemesis gravidarum ne parviennent pas à manger suffisamment pour fournir de l’énergie à leur organisme. Celui-ci décompose alors les graisses, entraînant une accumulation de dépôts (cétones) appelée cétose. Une cétose peut causer de la fatigue, une mauvaise haleine, des étourdissements et d’autres symptômes.

Les femmes atteintes d’hyperemesis gravidarum sont souvent si déshydratées que l’équilibre des électrolytes Présentation des électrolytes Bien plus de la moitié du poids corporel est constitué par de l’eau. Les médecins pensent que l’eau de l’organisme est restreinte dans différents espaces, appelés compartiments liquidiens. Les... en apprendre davantage , nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme, est perturbé. La déshydratation peut également provoquer d’autres problèmes, tels qu’une accélération du rythme cardiaque et, dans de rares cas, des troubles du rythme cardiaque.

Dans de rares cas, les vomissements gravidiques se poursuivent après la 16e à la 18e semaine de grossesse. Dans ce cas, une lésion grave du foie est possible, entraînant un ictère et une dégénérescence du tissu hépatique. Si les vomissements gravidiques lèsent gravement le foie et entraînent une déshydratation sévère, la femme peut devenir confuse.

Diagnostic de l’hyperemesis gravidarum

  • Examen clinique

  • Analyses de sang et d’urine

Les médecins interrogent les patientes à propos des vomissements :

  • Quand ont-ils commencé ?

  • Depuis combien de temps durent-ils ?

  • Quelle est leur fréquence quotidienne ?

  • Qu’est-ce qui les soulage ou les aggrave ?

  • Quel est leur aspect ?

  • Quelle est leur quantité ?

Si les symptômes évoquent une hyperemesis gravidarum aux médecins, ils réalisent des analyses de sang et d’urine afin de déterminer s’il y a une déshydratation et de rechercher des anomalies des électrolytes pouvant être provoquées par la déshydratation.

D’autres examens peuvent être effectués de façon à exclure d’autres causes possibles de vomissements.

Traitement de l’hyperemesis gravidarum

  • Au début, ne plus rien ingérer

  • Administration de fluides par voie intraveineuse

  • Médicaments permettant de soulager les nausées

Si le diagnostic d’hyperemesis gravidarum est confirmé, la femme ne reçoit aucun traitement par voie orale au début. On lui administre des liquides par voie intraveineuse. Ces liquides contiennent généralement du sucre (glucose) ainsi que les électrolytes et les vitamines nécessaires. Si les vomissements sont sévères et persistent, la femme est hospitalisée et continue à recevoir des liquides contenant tous les suppléments nécessaires. Elle reçoit également des médicaments pour soulager les nausées (antiémétiques) par voie orale, en injection ou en suppositoire.

Lorsque la femme a été réhydratée et que les vomissements ont cessé, elle reçoit des liquides à boire. Si elle parvient à tolérer les liquides, elle peut commencer à manger fréquemment de petites portions ne contenant pas d’aliments irritants. Les quantités peuvent être augmentées si elle les tolère.

Si les symptômes récidivent, le traitement doit être renouvelé.

Dans les rares cas où la perte de poids se poursuit et où les symptômes persistent malgré le traitement, des corticoïdes (tels que la méthylprednisolone) peuvent être utilisés à court terme. Cependant, ils sont rarement utilisés au cours du premier trimestre, car ils peuvent provoquer des malformations congénitales.

Dans les cas les plus sévères, la femme peut être nourrie par voie intraveineuse ou par une sonde naso-gastrique (qui est insérée dans le nez et descend le long de la gorge jusqu’à l’intestin grêle) aussi longtemps que nécessaire, mais ce traitement est évité dans la mesure du possible.

Si les vomissements continuent malgré le traitement et entraînent une perte de poids continue, un ictère et un rythme cardiaque anormal chez la mère, sa vie peut être en danger. Lorsque c’est le cas, il peut être envisagé de mettre un terme à la grossesse. La femme peut discuter de cette option avec son médecin.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Testez vos connaissances

Viol
En général, le viol N’EST PAS l’expression de quelle émotion, parmi les suivantes ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT