Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Commentaire : Corrigeons les mythes et idées fausses concernant l’acné

Commentaire
05/05/2021 Par
Manuels MSD

C’est un classique des films et séries pour adolescents. Le matin du bal de fin d’année, d’un premier rendez-vous ou de la première du grand spectacle, le personnage principal se regarde dans un miroir et découvre avec horreur qu’un bouton d’acné est soudainement apparu. L’adolescent maudit le timing de ce désagrément et se demande à haute voix comment s’en débarrasser avant l’événement du soir.

Grâce à des médecins médiatiques comme le Dr Pimple Popper et à l’évolution des standards de beauté, les gens parlent plus que jamais d’acné. Il s’agit de la maladie cutanée la plus fréquente aux États-Unis, et 8 personnes sur 10 présentent de l’acné à un moment donné au cours de leur vie. Pourtant, alors même que les gens évoquent plus ouvertement leur acné, de nombreux mythes persistent sur ce qui la cause et comment la traiter.

Voici quelques-uns des mythes les plus courants concernant l’acné, ainsi que des informations importantes qui rétablissent la vérité sur les points noirs, les points blancs, les boutons, les pustules, les papules et les kystes.

Mythe : L’acné n’affecte que les adolescents pendant la puberté

Réalité : L’acné peut toucher les gens de tout âge. L’acné survient lorsqu’une substance huileuse (appelée sébum) obstrue les pores de la peau, ce qui entraîne une infection et une inflammation. Ces infections peuvent survenir à tout moment au cours de la vie. Cependant, elles sont plus fréquentes lorsque les taux d’hormones augmentent, comme pendant la puberté, ainsi qu’à certains moments du cycle menstruel chez la femme.

Certaines personnes se retrouvent confrontées à un nouveau problème d’acné en raison du port du masque dans le cadre des mesures barrières contre la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19). Cette « acné du masque » est en réalité une forme d’acné appelée acné mécanique, qui est provoquée par la chaleur et la friction à un endroit spécifique.

Mythe : L’acné disparaît spontanément

Réalité : L’acné n’est pas un rite de passage qu’on doit subir et qui disparaît avec le temps. Chez certaines personnes, en particulier chez les hommes, l’acné disparaît à la fin de l’adolescence ou au début de la vingtaine. Cependant, environ 40 % des femmes continuent à avoir de l’acné à l’âge adulte. Ce phénomène peut être particulièrement frustrant pour les femmes qui ont la vingtaine et qui ont l’impression d’avoir « passé l’âge » d’avoir de l’acné.

Si l’acné a un impact sur votre santé ou votre bien-être, consultez un médecin pour discuter des mesures à prendre. Les options thérapeutiques fréquentes comprennent des traitements locaux, comme le peroxyde de benzoyle ou les lavages à l’acide salicylique, ainsi que des antibiotiques et rétinoïdes locaux. L’acné modérée est souvent traitée avec des antibiotiques oraux. Des contraceptifs oraux peuvent également être prescrits aux femmes qui ont de l’acné.

Mythe : L’acné est provoquée par la consommation de chocolat, d’aliments gras ou de produits laitiers

Réalité : L’acné n’est pas provoquée par l’alimentation, mais des études suggèrent que certains aliments, comme le chocolat et les produits laitiers, peuvent augmenter la sévérité ou la fréquence de l’acné. Cependant, la plupart des patients n’ont pas besoin de renoncer aux frites ou à d’autres aliments pour contrôler leur acné. Si les patients sont préoccupés par leur régime alimentaire, le sucre est la première chose à éliminer. Le fait de consommer beaucoup de sucre peut exacerber l’acné, et certaines études suggèrent que les patients qui consomment beaucoup de sucre étaient plus susceptibles de présenter une acné modérée à sévère. La meilleure chose à faire est de privilégier les aliments sains et de vous assurer que si vous excluez certains aliments, comme les produits laitiers, vous avez d’autres sources de calcium et d’autres vitamines et nutriments essentiels.

Mythe : L’acné est provoquée par le stress

Réalité : Comme pour certains aliments, les chercheurs ont découvert que le stress ne provoque pas l’acné, mais qu’il peut parfois l’aggraver. Une étude a évalué l’acné chez des étudiants avant et après leurs examens et a découvert que plus le niveau de stress augmentait, plus l’acné des élèves s’aggravait.

Mythe : Le bronzage réduit l’acné

Réalité : Lorsque la peau semble plus foncée, les rougeurs causées par l’acné peuvent être moins visibles, mais un dermatologue ne recommandera jamais à un patient de se faire bronzer. Une seule séance dans un lit de bronzage suffit à augmenter le risque de cancer de la peau, comme le mélanome.

Mythe : L’acné est provoquée par une mauvaise hygiène

Réalité : Bien qu’une hygiène extrêmement mauvaise puisse aggraver l’acné, cette dernière est provoquée par d’autres facteurs chez la plupart des gens. Dans certains cas, le fait de se laver trop souvent peut en réalité être le problème. Les traitements exfoliants et nettoyants puissants peuvent éliminer toutes les substances huileuses de la peau et exacerber l’acné. En général, il est préférable de se laver le visage deux fois par jour (une seule fois pour les personnes qui ont la peau très sensible) et d’éviter les produits agressifs. En ce qui concerne l’exfoliation, il suffit d’utiliser un gant de toilette pour bébé une ou deux fois par semaine pendant 15 à 30 secondes.

Mythe : Il ne faut jamais percer ses boutons

Réalité : Le fait est que certaines personnes vont percer leurs boutons. Cependant, ce n’est pas parce que vous le voyez faire à la télévision ou sur les réseaux sociaux que cela est sûr. Percer un bouton peut rendre la zone encore plus rouge et enflammée, et conduire à une infection supplémentaire. Cependant, si vous ne pouvez pas vous empêcher de triturer vos boutons d’acné, vous pouvez prendre certaines mesures pour limiter les risques. D’abord, assurez-vous que vos mains et la zone sont propres ; le meilleur moment est souvent après une douche. Ne vous occupez que des boutons qui ne nécessitent pas trop de manipulation ou de pression agressive.

Pour plus d’informations sur l’acné, consultez la page des Manuels sur le sujet. 
Dre Jonette Keri

Testez vos connaissances

Baisse de la libido chez les hommes
Parmi les propositions suivantes, quelle est la cause la plus fréquente d’une libido ou d’un désir sexuel continuellement faible chez les hommes ?