Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Certaines causes d'hémoptysie

Certaines causes d'hémoptysie

Cause

Signes évocateurs

Procédure diagnostique*

Origine trachéobronchique

Bronchite (aiguëou chronique)

Aiguë: toux productive ou non productive

Chronique: toux la plupart des jours du mois ou pendant 3 mois/an pendant 2 années successives chez des patients atteints de BPCO connue ou ayant des antécédents de tabagisme

Aiguë: bilan clinique

Chronique: rx thorax

Bronchectasie

Toux chronique et production de mucus en cas d'antécédents d'infections récidivantes

TDM du thorax à haute résolution

Bronchoscopie

Broncholithiase

Ganglions lymphatiques calcifiés chez des patients qui ont des antécédents de maladie granulomateuse

TDM du thorax

Bronchoscopie

Corps étranger (généralement chronique et non diagnostiqué)

Toux chronique (typiquement chez le nourrisson ou le jeune enfant) en l'absence de symptomatologie d'infection des voies respiratoires supérieures

Parfois, de la fièvre

Rx thorax

Parfois, bronchoscopie

Tumeur(bronchogénique, bronchique, métastatique, sarcome de Kaposi

Sueurs nocturnes

Perte de poids

Antécédents de tabagisme important

Facteurs de risque de sarcome de Kaposi (p. ex., infection par le VIH)

Rx thorax

TDM

Bronchoscopie

Source parenchymateuse pulmonaire

Maladie granulomateuse active (tuberculeuse, mycosique, parasitaire, syphilitique) ou mycétome (boule fongique)

Fièvre, toux, sueurs nocturnes et perte de poids chez des patients qui présentent des expositions connues

Souvent antécédents d'immunosuppression

Rx thorax

TDM du thorax

Examens microbiologiques des crachats ou des prélèvements de lavage obtenus par bronchoscopie

Syndrome de Goodpasture

Fatigue

Perte de poids

Souvent hématurie

Parfois, un œdème

Analyse d'urines

Créatininémie

Biopsie rénale

Tests des Ac anti-membranes basales glomérulaires

test des cANCA

Granulomatose avec polyangéïte

Souvent, écoulement nasal sanglant et ulcérations nasales, chroniques

Souvent arthralgies et manifestations cutanées (nodules, purpura)

Épaississement gingival et gingivite granulomateuse

Nez en selle (ensellure nasale marquée) et perforation de la cloison nasale

Parfois, insuffisance rénale

Biopsie de toute zone touchée (p. ex., rein, peau) avec tests cANCA et mise en évidence d'une vascularite des artères de petite à moyenne taille

Bronchoscopie

Abcès du poumon

Fièvre subaiguë

Toux

Sueurs nocturnes

Anorexie

Perte de poids

Rx ou TDM du thorax montrant une cavité de forme irrégulière avec des niveaux hydro-aériques

Pneumopathie lupique

Fièvre, toux, dyspnée et douleurs thoraciques chez un patient qui a des antécédents de lupus érythémateux disséminé

TDM du thorax (montrant une alvéolite)

Parfois, lavages par bronchoscopie (montrant une lymphocytose ou une polynucléose)

Pneumonie

Fièvre, toux productive, dyspnée, douleurs thoraciques

Diminution du murmure vésiculaire ou égophonie

Numération des globules blancs élevée

Rx thorax

Hémocultures et cultures des expectorations chez les patients hospitalisés

Source vasculaire primitive

Anévrisme aortique avec fuite dans le parenchyme pulmonaire

Douleurs dorsales

Rx thorax montrant un élargissement du médiastin

Angio-TDM du thorax

Malformation artérioveineuse

Présence de télangiectasies cutanéomuqueuses ou d'une cyanose périphérique

Angio-TDM du thorax

Angiographie pulmonaire

Pression veineuse pulmonaire élevée (en particulier sténose mitrale, insuffisance cardiaque gauche)

Crépitants

Signes de surcharge volémique centrale ou périphérique (p. ex., augmentation de volume des veines jugulaires, œdèmes périphériques)

Dyspnée de décubitus (orthopnée) ou apparaissant 1–2 heures après l'endormissement (dyspnée paroxystique nocturne)

ECG

Dosage du BNP

Échocardiographie

Rupture de l'artère pulmonaire

Pose récente ou manipulation d'un cathéter dans l'artère pulmonaire

Angio-TDM du thorax ou angiographie pulmonaire en urgence

Embolie pulmonaire, provoquant un infarctus pulmonaire

Début brutal d'une douleur thoracique transfixiante, augmentation de la fréquence respiratoire et cardiaque, en particulier chez un patient qui présente des facteurs de risque connus d'embolie pulmonaire

Angio-TDM ou scintigraphie de ventilation/perfusion

Examens Doppler ou duplex des membres montrant des signes de thrombose veineuse profonde

Fistule de l'artère innominée à la trachée

Pose d'une sonde de trachéotomie dans les 3 jours à 6 semaines

Identification d'une hémorragie par la pose d'une sonde endotrachéale en milieu clinique compatible

Divers

Endométriose pulmonaire (hémoptysie cataméniale)

Hémoptysies récidivantes pendant les règles

Parfois, essai thérapeutique de contraceptifs oraux

Coagulopathie systémique ou traitement anticoagulant ou thrombolytique

Patients anticoagulés pour traitement d'une embolie pulmonaire, d'une thrombose veineuse profonde ou d'une fibrillation auriculaire

Patients recevant un traitement thrombolytique en cas d'accident vasculaire cérébral ou d'infarctus du myocarde

Parfois, antécédents familiaux

temps de prothrombine (temps de Quick [TQ])/temps partiel de thromboplastine (= TPP, TCK, TCA, TPP) ou taux d'antifacteur Xa

Arrêt de l'hémoptysie par la correction du trouble de la coagulation

*Tous les patients qui présentent des hémoptysies doivent subir une rx thorax et une oxymétrie pulsée.

BNP = brain (B-type) natriuretic peptide; cANCA = antineutrophil cytoplasmic antibody; V/Q = ventilation/perfusion.