Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Médicaments utilisés dans le traitement de l’acné

Médicaments utilisés dans le traitement de l’acné

Médicament

Quelques effets secondaires

Commentaires

Tue les bactéries (appliqué sur la peau)

Clindamycine

Diarrhée (rare)

Doit être évitée chez les personnes atteintes d’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin

Dapsone

Jaunissement temporaire de la peau lorsqu’elle est utilisée avec un autre produit contenant du peroxyde de benzoyle

Dans de très rares cas, provoque une méthémoglobinémie (trouble qui altère la capacité du sang à transporter de l’oxygène)

Érythromycine

Dans de rares cas, irritation de la peau

Bien tolérée

Développement fréquent d’une résistance bactérienne

Minocycline

Irritation, sécheresse cutanée, rougeur

Le propulseur de la mousse est inflammable. Le feu, les flammes et la fumée doivent être évités immédiatement après l’application.

Peroxyde de benzoyle

Peau sèche

Possible délavage des vêtements et des cheveux

Réactions allergiques (rare)

Particulièrement efficace en association avec l’érythromycine et la clindamycine

Peroxyde de benzoyle associé à de l’érythromycine : Réfrigération parfois nécessaire

Désobstrue les pores (appliqué sur la peau)

Trétinoïne

Irritation de la peau (avec sécheresse, rougeur et desquamation)

Photosensibilisation cutanée

Aggravation apparente de l’acné au début du traitement par trétinoïne, nécessitant parfois 3 à 4 semaines avant le début de l’amélioration

Nécessite d’utiliser des vêtements de protection, ainsi qu’un écran solaire lors des expositions au soleil

Doit être évitée pendant la grossesse

Tazarotène

Peau irritée

Photosensibilisation cutanée

Aggravation apparente de l’acné au début du traitement par tazarotène, nécessitant parfois 3 à 4 semaines avant le début de l’amélioration

Nécessite d’utiliser des vêtements de protection, ainsi qu’un écran solaire lors des expositions au soleil

Doit être évité pendant la grossesse

Adapalène

Une certaine rougeur, brûlure

Augmentation de la sensibilité au soleil

Aussi efficace que la trétinoïne mais moins irritant

Nécessite d’utiliser des vêtements de protection, ainsi qu’un écran solaire lors des expositions au soleil

Acide azélaïque

Peut blanchir la peau

Peu irritant

Peut être utilisé seul ou associé à la trétinoïne

Doit être utilisé avec précaution chez les personnes à la peau foncée en raison des risques de blanchiment de la peau, mais peut être efficace pour éclaircir les zones de peau devenues foncées après la cicatrisation

Acide glycolique

Picotement

Légère irritation

Produit en vente libre sous forme de crème, de lotion ou de solution utilisée en complément des produits sur ordonnance, mais qui n’est plus utilisé de manière fréquente

Acide salicylique

Picotement

Légère irritation

Produit en vente libre sous forme de produit nettoyant, de peeling, de masque ou de lotion utilisés en complément des produits sur ordonnance

Trifarotène

Sécheresse, rougeur et desquamation de la peau

Augmentation de la sensibilité au soleil

Nécessite d’utiliser des vêtements de protection, ainsi qu’un écran solaire lors des expositions au soleil

Tue les bactéries (par voie orale)

Tétracycline

Photosensibilisation cutanée

Peu onéreuse et sûre, mais doit être prise à jeun

Nécessite d’utiliser des vêtements de protection, ainsi qu’un écran solaire lors des expositions au soleil

Doxycycline

Photosensibilisation cutanée

Nécessite d’utiliser des vêtements de protection, ainsi qu’un écran solaire lors des expositions au soleil

Minocycline

Céphalées

Vertiges

Anomalie de coloration de la peau

Il s’agit de l’antibiotique le plus efficace selon certains experts, mais il est onéreux

Érythromycine

Troubles gastriques

Développement fréquent d’une résistance bactérienne à l’érythromycine

Azithromycine

Troubles gastriques

Moins d’effets secondaires que l’érythromycine

Développement fréquent d’une résistance bactérienne à l’azithromycine

Sarécycline

Photosensibilisation cutanée

Troubles gastriques

Évanouissements, étourdissements ou vertiges

Nécessite d’utiliser des vêtements de protection, ainsi qu’un écran solaire lors des expositions au soleil

Triméthoprime plus sulfaméthoxazole

Troubles gastriques

Éruption cutanée

Développement d’une résistance bactérienne à l’association triméthoprime/sulfaméthoxazole

Désobstrue les pores (par voie orale)

Isotrétinoïne

Possible mise en danger du fœtus

Effet possible sur les cellules sanguines, le foie et les taux lipidiques (triglycérides et cholestérol)

Yeux secs, lèvres parcheminées et assèchement des membranes muqueuses

Douleur ou raideur des articulations et de la zone lombaire associées aux posologies élevées

Associée à une dépression, des pensées suicidaires, des tentatives de suicide, et (dans de rares cas) au passage à l’acte, mais on ne sait pas si l’isotrétinoïne est la cause réelle

L’association avec l’apparition ou l’aggravation d’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin demeure inconnue (maladie de Crohn et rectocolite hémorragique)

Pour les femmes sexuellement actives, un test de grossesse doit être réalisé avant le début du traitement par l’isotrétinoïne, puis chaque mois pendant le traitement. Elles doivent également utiliser deux formes de contraception ou pratiquer l’abstinence sexuelle pendant le traitement, en commençant 1 mois avant de débuter le traitement, puis en continuant pendant 1 mois après la fin du traitement

Nécessite des analyses de sang pour vérifier si le médicament affecte les cellules sanguines, le foie ou les taux lipidiques

Bloque l’action des hormones (par voie orale)

Contraceptifs

Hypertension artérielle, caillots sanguins, saignements vaginaux intercurrents (par exemple, entre les règles)

Prise de poids

Troubles gastriques

Céphalées

Pour le traitement de l’acné chez les femmes

Spironolactone

Étourdissements

Mictions plus fréquentes

Sensibilité mammaire

Troubles gastriques

Pour le traitement de l’acné chez les femmes