Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Causes et caractéristiques de l’hirsutisme

Causes et caractéristiques de l’hirsutisme

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Examens

Troubles des glandes surrénales

Hyperplasie surrénale (hypertrophie des glandes surrénales qui produisent donc des quantités anormalement élevées d’hormones masculines)

Développement de caractéristiques masculines (virilisation), comme une voix plus grave, une calvitie, une hypertrophie du clitoris, une augmentation de la musculature, des règles irrégulières ou absentes, et de l’acné

Lorsqu’une hyperplasie surrénale est présente à la naissance, organes génitaux externes qui ne sont pas nettement masculins ou féminins (ambigus)

Analyses de sang et parfois analyses d’urine pour mesurer les taux d’hormones

Un test de freinage à la dexaméthasone (dexaméthasone par voie orale, suivie après plusieurs heures d’une analyse de sang pour mesurer les taux d’hormones)

Tumeurs surrénales (généralement cancéreuses)

Développement de caractéristiques masculines si une tumeur surrénale produit un excès d’androgènes (comme la testostérone), ou si la personne souffre du syndrome de Cushing (tumeur surrénale produisant un excès de cortisol [voir ci-dessous])

IRM ou TDM

Analyses de sang et analyses d’urine pour mesurer les taux d’hormones

Analyses d’urine et généralement analyses de sang pour mesurer le taux de cortisol (qui peut être élevé dans le syndrome de Cushing)

Généralement un test de freinage à la dexaméthasone

Aucun trouble présent

Hirsutisme familial

Hirsutisme chez les membres d’une famille

Pas d’autres symptômes (cycles menstruels normaux et aucune autre caractéristique masculine)

Examen clinique

Analyse de sang pour mesurer les taux d’hormones (qui sont normaux)

Troubles des ovaires

Hirsutisme commençant à la puberté

Développement de caractéristiques masculines, obésité, stérilité, règles irrégulières, acné, chute de cheveux, diminution de la sensibilité à l’insuline et peau plus foncée et plus épaisse au niveau des aisselles, de la nuque et des plis cutanés (acanthosis nigricans)

Examen clinique

Analyses de sang pour mesurer les taux d’hormones, tels que la testostérone, l’hormone lutéinisante (LH) et l’hormone folliculo-stimulante (FSH)

Généralement échographie

Tumeurs

Parfois, un ou plusieurs des symptômes suivants, qui apparaissent soudainement :

  • Douleurs pelviennes

  • Gonflement ou ballonnement abdominal

  • Perte de poids

  • Développement d’autres caractéristiques masculines

Échographie

Parfois, TDM ou IRM

Troubles de l’hypophyse

Adénome pituitaire (tumeur non cancéreuse) sécrétant de la prolactine

Absence de menstruations

Parfois, troubles de la vision

Analyses de sang pour mesurer le taux de prolactine

TDM ou IRM du cerveau

Trouble de l’hypophyse à l’origine d’un syndrome de Cushing (comme une tumeur pituitaire)

Analyses de sang et parfois d’urine pour mesurer le taux de cortisol (qui peut être élevé)

Test de freinage à la dexaméthasone

IRM du cerveau

Médicaments

Médicaments androgéniques :

Développement de caractéristiques masculines

Utilisation de stéroïdes anabolisants (parfois dissimulée par les personnes)

Examen clinique

* Les caractéristiques comprennent les symptômes et les résultats de l’examen clinique. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

TDM = tomodensitométrie ; IRM = imagerie par résonance magnétique.