Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Conditions qui provoquent ou contribuent aux crampes musculaires

Conditions qui provoquent ou contribuent aux crampes musculaires

Catégorie

Exemples

Médicaments

Prise de certains médicaments

Les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II et certains bêtabloquants (utilisés pour traiter l’hypertension), les bronchodilatateurs (utilisés pour traiter l’asthme), le cisplatine, le clofibrate, les diurétiques, le donépézil, la lovastatine, les pilules contraceptives (contraceptifs oraux), la pyrazinamide, le raloxifène, l’hormone parathyroïdienne synthétique (tériparatide), la tolcapone ou la vincristine

Les stimulants, comme les amphétamines, la caféine, la cocaïne, l’éphédrine, la nicotine ou la pseudoéphédrine

Arrêt brutal d’un médicament

Sédatifs, comme l’alcool, les barbituriques ou les benzodiazépines

Les médicaments utilisés pour traiter l’insomnie ou l’anxiété

Troubles

Troubles électrolytiques et hormonaux (endocriniens)

Troubles musculosquelettiques

Muscles du mollet contractés

Myopathies (troubles qui affectent les muscles)

Des troubles structurels, comme les pieds plats ou le genu recurvatum (le genou se plie vers l’arrière en raison d’une déformation de l’articulation du genou)

Troubles neurologiques

Compression d’une racine du nerf rachidien

Troubles de l’équilibre hydrosodé

Autres maladies

Exercice et habitudes de vie

Crampes pendant ou juste après un exercice physique

Rester assis pendant longtemps