Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Quelques causes et caractéristiques des nausées et vomissements

Quelques causes et caractéristiques des nausées et vomissements

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Tests†

Troubles gastro-intestinaux

Forte douleur abdominale

Abdomen sensible au toucher

Examens d’imagerie de l’abdomen (comme radiographies, échographie et/ou TDM)

Absence de selles et de flatulences

Douleur abdominale intermittente à type de crampe

Distension abdominale

Généralement, chez les personnes dont on sait qu’elles présentent une hernie ou ont effectué une chirurgie abdominale

Radiographies abdominales réalisées en position allongée et debout

Vomissements et diarrhées

Peu ou pas de douleurs abdominales (sauf pendant les vomissements)

Dans de rares cas, fièvre ou sang dans les selles

Examen normal de l’abdomen

Examen clinique

Vomissements d’aliments partiellement digérés quelques heures après l’ingestion

Survient souvent chez les diabétiques qui ont une glycémie élevée (glucose) ou après une chirurgie abdominale

Radiographies abdominales réalisées lorsque la personne est allongée et debout

Examen clinique

Nausées légères à modérées depuis de nombreux jours et parfois, vomissements

Sensation de malaise général

Perte d’appétit

Sensation de gêne légère dans le quadrant supérieur droit de l’abdomen

Analyses de sang

Ingestion d’une toxine (nombreuses sont celles qui provoquent des vomissements, par exemple l’alcool, l’aspirine, le fer, le plomb ou les insecticides)

En général, ingestion clairement cernée d’après les antécédents du patient

Autres symptômes divers en fonction de la substance ingérée

Dépend de la substance ingérée, mais peut inclure des analyses de sang et des tests de la fonction hépatique

Troubles cérébraux et neurologiques

Traumatisme clairement cerné d’après les antécédents du patient

Souvent, maux de tête, confusion et difficultés pour se remémorer des événements récents

TDM de la tête

Maux de tête subits, souvent intenses

Confusion

TDM de la tête

Ponction lombaire si les résultats de la TDM sont normaux

Maux de tête progressifs et confusion

Souvent, fièvre et douleur lorsque la tête est inclinée en avant

Peut provoquer une éruption de minuscules points de couleur rouge à violacée (pétéchies) si l’origine est une méningite méningococcique‡

Ponction lombaire (parfois précédée d’une TDM de la tête)

Augmentation de la pression intracrânienne (par exemple, à cause d’un caillot sanguin ou d’une tumeur)

Maux de tête, confusion et parfois, dysfonctionnement neurologique, médullaire ou cérébral

TDM de la tête

Fausse sensation de mouvement (vertige), mouvement d’oscillation rythmique des yeux (nystagmus) et symptômes aggravés par les mouvements de tête

Parfois, bourdonnement dans les oreilles (acouphènes)

Examen clinique

Parfois, IRM

Généralement, maux de tête modérés à sévères

Maux de tête parfois précédés de flashs lumineux et de taches aveugles (aura)

Parfois, sensibilité à la lumière (photophobie) ou altérations passagères de l’équilibre ou de la force musculaire

Souvent, antécédents de plusieurs attaques similaires

Examen clinique

Parfois, TDM ou IRM de la tête et ponction lombaire (si les résultats d’examen sont incertains)

Déclenchement clairement cerné d’après les antécédents du patient

Examen clinique

Troubles psychologiques (par exemple, anorexie mentale et boulimie nerveuse)

Absence de diarrhées ou de douleur abdominale

Vomissements qui surviennent souvent avec le stress

Consommation d’aliments jugés répugnants

Examen clinique

Affections systémiques (organiques)

Augmentation du volume d’urine excrété chaque jour (polyurie), sensation de soif excessive (polydipsie) et souvent, déshydratation significative

Analyses de sang

Effets secondaires ou toxicité d’un médicament

Ingestion d’un médicament ou d’une substance clairement cernée d’après les antécédents de la personne

Dépend de la substance ingérée, mais peut inclure des analyses de sang

Souvent, ictère dans la maladie hépatique avancée

Haleine dégageant une odeur d’ammoniaque chez les insuffisants rénaux

Souvent, chez les patients dont on sait qu’ils présentent la maladie

Un mouvement de battement des mains (astérixis)

Examens de sang et d’urine pour évaluer la fonction hépatique et rénale

Analyses de sang pour déterminer le taux d’ammoniaque dans le sang

Grossesse

Nausées et/ou vomissements souvent matinaux ou déclenchés par l’alimentation

Examen normal (sauf si le patient est susceptible d’être déshydraté)

Souvent, absence ou retard de règles

Test de grossesse

En général, exposition clairement cernée d’après les antécédents du patient

Nausées, vomissements et diarrhées sévères

Examen clinique

* Les caractéristiques incluent les symptômes et les résultats de l’examen médical. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

† Les médecins effectuent généralement un test de grossesse urinaire chez toutes les jeunes filles et les femmes en âge de procréer.

‡ Parfois, les vomissements violents (causés par un trouble ou une affection quelconque) font se former des pétéchies sur le haut du torse et sur le visage, qui peuvent ressembler aux pétéchies causées par la méningite méningococcique, une forme de méningite particulièrement dangereuse. En général, les personnes atteintes de méningite méningococcique sont très malades, tandis que les personnes qui présentent des pétéchies causées par des vomissements se sentent souvent très bien par ailleurs.

§ La pseudo-occlusion intestinale est une pathologie rare dans laquelle les symptômes semblent être dus à une occlusion intestinale, mais sont en fait provoqués par des problèmes nerveux ou musculaires qui affectent le mouvement des aliments, du liquide et de l’air dans les intestins.

TDM = tomodensitométrie ; IRM = imagerie par résonance magnétique.