Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Certaines causes et caractéristiques d’une douleur oculaire

Certaines causes et caractéristiques d’une douleur oculaire

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Diagnostic†

Maladies touchant principalement la cornée

Kératite due aux lentilles de contact (inflammation de la cornée [couche transparente située devant l’iris et la pupille] due au port prolongé de lentilles de contact)

Touche généralement les deux yeux

Douleur oculaire et sensation de poussières dans l’œil

Rougeur des yeux, larmoiement et sensibilité à la lumière

Chez les personnes qui portent des lentilles de contact de façon prolongée

Examen clinique

Symptômes apparaissant après une lésion à l’œil et difficilement détectables chez les nourrissons et les jeunes enfants

Douleur dans l’œil atteint lors du clignement et sensation de corps étranger

Rougeur des yeux, larmoiement et sensibilité à la lumière

Examen clinique

Souvent une tache grisâtre sur la cornée qui se transforme ensuite en une plaie ouverte et douloureuse

Douleur oculaire et sensation de corps étranger

Rougeur des yeux, larmoiement et sensibilité à la lumière

Parfois, chez les personnes ayant subi une lésion oculaire ou ayant dormi avec leurs lentilles de contact

Examen clinique

Culture d’un échantillon prélevé sur l’ulcère et effectuée par un ophtalmologiste

Kératoconjonctivite épidémique (œil rose, une inflammation de la conjonctive [membrane qui tapisse les paupières et recouvre le devant de l’œil] et de la cornée provoquée par un adénovirus)

Touche généralement les deux yeux

Douleur oculaire et sensation de poussières dans l’œil

Rougeur des yeux, larmoiement et sensibilité à la lumière

Souvent un gonflement et une inflammation de la paupière, une sensibilité et un gonflement des ganglions lymphatiques situés devant les oreilles

Troubles de la vision sévères et rarement temporaires

Examen clinique

Kératite herpétique (infection cornéenne causée par le virus herpès simplex)

Affecte en général un seul œil

Au début : Symptômes apparaissant suite à un épisode de conjonctivite

Cloques sur la paupière avec parfois des croûtes

Tardif ou récurrent : Rougeur des yeux et larmoiement, douleur oculaire, troubles de la vision et sensibilité à la lumière

Un examen clinique suffit généralement

Parfois, dépistage du virus dans des échantillons prélevés à partir de la surface de la cornée ou des cloques autour de l’œil

Zona ophtalmique (touche le visage et les yeux, causé par le virus varicelle-zona)

Affecte en général un seul œil

Au début : Éruption de cloques et/ou des croûtes sur un côté du visage, autour des yeux, sur le front et parfois sur le bout du nez

Tardif : Rougeur des yeux, larmoiement, habituellement sensibilité à la lumière et gonflement de la paupière

Un examen clinique suffit généralement

Parfois, dépistage du virus dans des échantillons prélevés à partir des cloques autour de l’œil

Kératite (ultraviolet) du soudeur (inflammation de la cornée provoquée par une exposition excessive à la lumière ultraviolette)

Touche généralement les deux yeux

Symptômes apparaissant quelques heures après une exposition excessive à la lumière ultraviolette (par exemple, au cours d’un soudage à l’arc, sous une lampe solaire ou avec le reflet du soleil sur la neige, en particulier à haute altitude)

Douleur oculaire et sensation de poussières dans l’œil

Rougeur des yeux, larmoiement et sensibilité à la lumière

Examen clinique

Autres maladies des yeux

Douleur oculaire grave et rougeur des yeux

Céphalées, nausées, vomissements et sensibilité à la lumière

Troubles de la vue, comme des halos autour des lumières et/ou une diminution de la vision

Tonométrie (mesure de la pression intraoculaire)‡

Examen des voies d’écoulement de l’œil effectué par un ophtalmologiste qui utilise une lentille spéciale (gonioscopie)

Uvéite antérieure (inflammation de la cavité antérieure, espace situé entre l’iris et la cornée et rempli de liquide)

Douleur des yeux et sensibilité à la lumière

Rougeur des yeux (en particulier autour de la cornée)

Vision floue ou perte de la vision

Souvent chez les personnes qui souffrent d’une maladie auto-immune ou qui ont récemment souffert d’une lésion oculaire

Examen clinique

Endophtalmie (infection à l’intérieur de l’œil)§

Touche un seul œil

Douleur oculaire, rougeur oculaire importante, sensibilité à la lumière et diminution sévère de la vision

Souvent chez les personnes ayant récemment fait l’objet d’une chirurgie oculaire ou souffrant d’une lésion oculaire grave

Examen clinique

Culture d’un échantillon de liquide prélevé dans l’œil et effectué par un ophtalmologiste

Névrite optique (inflammation du nerf optique), qui peut être liée à la sclérose en plaques§

Douleur généralement bénigne pouvant s’aggraver au mouvement des yeux

Perte complète ou partielle de la vision

Paupières et cornées visiblement normales

Examen clinique

Souvent, IRM avec produit de contraste

Cellulite orbitaire (infection des tissus à l’intérieur de l’orbite)§

Touche un seul œil

Protrusion du globe oculaire, rougeur des yeux, douleur profonde dans l’œil et douleurs autour de l’œil ou dans celui-ci

Paupières rouges et enflées

Incapacité à bouger l’œil dans toutes les directions

Troubles ou perte de la vision

Fièvre

Parfois précédée de symptômes de sinusite (voir ci-dessous)

Examen clinique

TDM ou IRM

Pseudo-tumeur orbitale (accumulation non cancéreuse de tissus inflammatoires et fibreux dans l’orbite de l’œil)§

Douleurs dans et autour de l’œil, pouvant être très intenses

Souvent, protrusion du globe oculaire

Souvent, incapacité à bouger l’œil dans toutes les directions

Gonflement autour de l’œil

Examen clinique

TDM ou IRM

Parfois, biopsie

Sclérite (inflammation du blanc de l’œil appelée la sclère)

Douleur très sévère, souvent décrite comme gênante, et sensibilité à la lumière

Larmoiements

Taches rouges ou violettes sur le blanc de l’œil

Souvent chez les personnes atteintes d’une maladie auto-immune

Un examen clinique suffit généralement

Parfois, échographie ou TDM

Rarement, biopsie

Autres troubles causant une douleur oculaire

Chez les personnes ayant eu de précédents épisodes de céphalées sévères

Céphalée chronique : Céphalées qui :

  • Surviennent de manière chronique

  • Surviennent à la même heure tous les jours

  • Causent une douleur sévère et pongitive, une rhinorrhée et des larmoiements

Migraines : Céphalées qui :

  • Peuvent être précédées de troubles temporaires des sensations, de l’équilibre, de la coordination, de la parole ou de la vision (par exemple, voir des éclairs ou avoir des taches aveugles), et appelées migraines avec aura

  • Provoquent typiquement une douleur lancinante ou pulsative

  • Sont accompagnées de nausées, de vomissements et d’une sensibilité aux sons, à la lumière et aux odeurs

Examen clinique

Parfois, TDM

Parfois, gonflement autour de l’œil, mais sans aucun autre symptôme oculaire

Écoulement nasal épais jaune ou vert (parfois avec un saignement), céphalées, ou douleur faciale ou oculaire variant selon la position de la tête

Fièvre, sensibilité au toucher du visage, parfois toux productive durant la nuit et mauvaise haleine

Examen clinique

Parfois, TDM

* Les caractéristiques incluent les symptômes et les résultats de l’examen médical. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes. Ces troubles se produisent dans un seul œil, sauf indication contraire.

† Bien qu’un examen par un médecin ou un ophtalmologiste soit toujours réalisé, il n’est indiqué dans cette colonne que si le diagnostic peut parfois être posé avec un simple examen par un médecin, sans autres tests. En d’autres termes, des tests complémentaires ne sont pas toujours nécessaires.

‡ Le médecin effectue presque toujours un examen à l’aide d’une lampe à fente et d’un colorant à la fluorescéine et mesure la pression intraoculaire (tonométrie).

§ Ces causes sont rares.

TDM = tomodensitométrie ; IRM = imagerie par résonance magnétique.