Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Médicaments utilisés pour traiter la dépression

Médicaments utilisés pour traiter la dépression

Médicament

Quelques effets secondaires

Commentaires

Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS)

Citalopram

Escitalopram

Fluoxétine

Fluvoxamine

Paroxétine

Sertraline

Vilazodone

Dysfonctionnement sexuel (principalement, orgasme retardé mais également perte du désir et dysfonction érectile chez certaines personnes), nausées, diarrhée, céphalées, perte de poids (à court terme), prise de poids (à long terme), syndrome de sevrage*, perte de mémoire, émoussement des émotions, facilité à former des hématomes.

Les ISRS représentent la classe d’antidépresseurs la plus fréquemment utilisée. Ils sont également efficaces dans le trouble anxieux généralisé, le trouble obsessionnel compulsif, le trouble panique, le trouble phobique, le trouble de stress post-traumatique, le trouble dysphorique prémenstruel ainsi que la boulimie.

La toxicité due au surdosage est moins grave que celle des autres antidépresseurs.

Inhibiteurs de la recapture de la noradrénaline- dopamine

Bupropion

Céphalées, agitation, syndrome de sevrage*, hypertension artérielle chez quelques personnes et, rarement, convulsions

Le bupropion est utile chez les personnes dépressives présentant également un trouble déficit de l’attention avec hyperactivité ou une dépendance à la cocaïne, ainsi que chez celles qui essaient d’arrêter de fumer. Le bupropion n’entraîne aucun dysfonctionnement sexuel.

Modulateurs de la sérotonine (antagonistes des récepteurs 5-HT2)

Mirtazapine

Somnolence et prise de poids

La mirtazapine ne cause ni nausées, ni dysfonctionnement sexuel.

Trazodone

Somnolence prolongée, érection douloureuse et persistante (priapisme) et baisse excessive de la tension artérielle en position debout

La trazodone est généralement administrée au coucher aux personnes qui souffrent de dépression et d’insomnie.

Inhibiteurs de la recapture de la sérotonine- noradrénaline

Desvenlafaxine

Duloxétine

Lévomilnacipran

Venlafaxine

Nausées, sécheresse buccale, syndrome de sevrage* et, en cas d’administration de doses élevées, augmentation de la tension artérielle

La plupart des effets secondaires peuvent être évités ou minimisés par l’utilisation de petites doses et des modifications de doses effectuées de manière progressive.

Antidépresseur mélatoninergique

Agomélatine

Maux de tête, nausée et diarrhée

L’agomélatine produit moins d’effets secondaires que la plupart des antidépresseurs. Elle n’entraîne pas de somnolence diurne, d’insomnie, de prise de poids ou de dysfonction sexuelle.

L’agomélatine peut augmenter les taux d’enzymes hépatiques. Ces taux doivent être mesurés avant le début du traitement et toutes les 6 semaines par la suite.

Antidépresseurs hétérocycliques (dont les tricycliques)

  • Amitriptyline

  • Amoxapine

  • Clomipramine

  • Désipramine

  • Doxépine

  • Imipramine

  • Maprotiline

  • Nortriptyline

  • Protriptyline

  • Trimipramine

Somnolence, prise de poids, accélération du rythme cardiaque, baisse de la tension artérielle en position debout (hypotension orthostatique), sécheresse buccale, confusion, vision trouble, constipation, difficulté à déclencher la miction, orgasme retardé, et syndrome de sevrage*

Avec la clomipramine et la maprotiline, convulsions

Ces médicaments ne sont généralement pas prescrits aux personnes âgées en raison des effets secondaires en général plus prononcés chez elles.

Un surdosage peut induire une toxicité sévère, potentiellement mortelle.

Inhibiteurs de la monoamine-oxydase (IMAO)

  • Isocarboxazide

  • Phénelzine

  • Sélégiline

  • Tranylcypromine

Insomnie, nausées, prise de poids, dysfonction sexuelle (perte du désir, orgasme retardé et dysfonction érectile), sensation de picotements, étourdissements, baisse de la tension artérielle (notamment en position debout), et syndrome de sevrage*

Les personnes prenant ces médicaments doivent respecter des restrictions alimentaires et éviter certains médicaments pour prévenir une réaction grave consistant en une augmentation soudaine et sévère de la tension artérielle accompagnée de céphalées pulsatiles sévères (crise hypertensive).

La sélégiline est disponible sous forme de patch. Avec le patch, il n’est pas nécessaire de se soumettre à des restrictions alimentaires, sauf s’il contient une dose élevée.

Psychostimulants

  • Dextroamphétamine

  • Méthylphénidate

Nervosité, tremblements, insomnie et sécheresse buccale

Ces médicaments sont généralement associés aux antidépresseurs. Administrés seuls, ils sont généralement inefficaces en tant qu’antidépresseurs.

* Le syndrome de sevrage consiste en des vertiges, une anxiété, une irritabilité, de la fatigue, des nausées, des frissons et des courbatures, se produisant lorsqu’un médicament est arrêté brutalement.