Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Changements pendant le cycle menstruel
Changes During the Menstrual Cycle
Changements pendant le cycle menstruel

Le est régulé par l’interaction complexe des hormones : l’hormone lutéinisante, l’hormone folliculo-stimulante et les hormones sexuelles féminines, les œstrogènes et la progestérone.

Le cycle menstruel se compose de trois phases :

  • Phase folliculaire (avant la libération de l’ovule)

  • Phase ovulatoire (libération de l’ovule)

  • Phase lutéale (après la libération de l’ovule)

Le cycle menstruel commence par le saignement menstruel (menstruation), qui marque le premier jour de la phase folliculaire.

Au début de la phase folliculaire, les taux d’ œstrogènes et de progestérone sont bas. En conséquence, les couches superficielles de la muqueuse utérine (endomètre), qui s’est épaissie, se délitent et sont évacuées, et le saignement menstruel apparaît. À ce stage, le taux de l’hormone folliculo-stimulante augmente légèrement, induisant le développement de nombreux follicules. Chaque follicule contient un ovule. Plus tard au cours de cette phase, lorsque le taux d’hormone folliculo-stimulante diminue, un seul follicule continue à se développer. Ce follicule produit les œstrogènes.

La phase ovulatoire débute par la montée du taux de l’hormone lutéinisante et de l’hormone folliculo-stimulante. L’hormone lutéinisante stimule la libération de l’ovule (ovulation), qui se produit habituellement 32 à 36 heures après le début du pic hormonal. Le taux d’ œstrogènes est maximal à ce stade, et commence alors l’augmentation du taux de progestérone.

Pendant la phase lutéale, les taux d’hormone lutéinisante et d’hormone folliculo-stimulante diminuent. Le follicule rompu après avoir libéré l’ovule se referme et forme le corps jaune qui sécrète la progestérone. Pendant presque toute cette phase, le taux d’ œstrogènes est élevé. La progestérone et les œstrogènes provoquent l’épaississement progressif de la muqueuse utérine en préparation d’une éventuelle fécondation. Si l’ovule n’est pas fécondé, le corps jaune dégénère et ne produit plus de progestérone, le taux d’ œstrogènes diminue, la muqueuse utérine dégénère et s’élimine, les saignements menstruels se produisent (début d’un nouveau cycle).